Agente des relations de travail

Relever toutes sortes de défis

Le faible taux de roulement du personnel et le fort sentiment d’appartenance sont deux facteurs qui rassurent Penelope au Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS). « En raison de possibilités d’emploi formidables, les employés peuvent bouger au sein de l’organisation. Ainsi, il n’est pas rare de voir des employés mener toute leur carrière ici », explique-t-elle. Penelope occupe un poste d’agente des relations de travail aux Services du personnel depuis huit mois. Dans le cadre de ses fonctions, elle prodigue des conseils sur les politiques et la résolution de problèmes et de plaintes. Penelope n’a pas étudié dans le domaine des ressources humaines, mais une série d’événements l’ont amenée aux fonctions qu’elle exerce actuellement pour le Service. Après avoir obtenu un diplôme d’études collégiales en éducation de la petite enfance, Penelope s’est rendue compte que le domaine ne la passionnait plus autant. Elle a donc poursuivi ses études, puis a obtenu un baccalauréat en psychologie.

En quête d’aventure, la jeune diplômée qui voulait voir le monde a décidé de travailler sur un bateau de croisière. Après 39 voyages dans les Caraïbes, elle était prête à accepter un emploi plus  sédentaire. Penelope s’est trouvée un emploi dans le domaine des ressources humaines pour une agence de dotation en personnel. C’est sur le site www.jobs-emplois.gc.ca qu’elle a pris connaissance d’une offre d’emploi aux Services du personnel du SCRS. Elle a posé sa candidature, puis le processus de filtrage de sécurité la concernant s’est mis en branle. Un an plus tard, elle entreprenait ses nouvelles fonctions, dans le cadre desquelles elle rencontre et conseille des employés du SCRS. « Une fois l’enquête de sécurité terminée, j’ai trouvé ça très valorisant de me joindre au Service », explique-t-elle.

Bien que Penelope n’ait pas planifié d’occuper un poste dans le domaine des ressources humaines, son expérience l’a conduite à exercer des fonctions qu’elle adore. Ses nombreux voyages lui ont ouvert l’esprit à des valeurs et à des cultures différentes. Cette ouverture d’esprit est un atout dans son milieu de travail; elle lui sert dans l’évaluation de certains cas et lui permet de mieux comprendre les relations interpersonnelles. Forte de ses antécédents en psychologie, elle a une capacité d’analyse objective. Penelope aime trouver des solutions aux situations qui se présentent, car elle sait qu’elle aura toujours d’autres défis à relever. « Personnellement, je n’aime pas la routine au travail; ici, les défis ne manquent pas et je trouve cela très stimulant sur le plan intellectuel », conclut-elle.

« Les noms des employés ont été modifiés par souci de protection de leur vie privée » .